U.S ARMY SCOUT

U.S ARMY INDIAN SCOUT

LES ECLAIREURS DE L’ARMÉE DES ÉTATS UNIS

 

Les Scouts furent actifs durant toute la conquête de l’Ouest du 19eme et 20eme siècle, Incluant ceux qui accompagnèrent le général John J Pershing en 1916 dans l’expédition punitive au Mexique contre Pancho Villa. Les scouts indiens furent officiellement dissous en 1947 quand ces derniers membres prirent leur retraite de l’armée a Fort Huachuca, Arizona.

Pour beaucoup d’indiens, être scout représentait un important point de départ pour s’intégrer au monde des blancs et ainsi le comprendre.

 scout1.jpg

Le recrutement des indiens comme scout fut autoriser par un acte du congrès le 28 juillet 1866 : ‘‘ Le président autorise l’enrôlement et l’emploi dans les territoires et les terres sauvages d’une force d’indiens de 1000 hommes pour servir d’éclaireur. Ces hommes recevront la paye et les avantages des hommes de la cavalerie et seront renvoyés à la vie civile quand leur utilité ne se fera plus sentir et ce a la discrétion du commandement en place.’’

Il existait différents types de scout, certains servaient pour de brèves périodes tandis que d’autres s’enrôler dans l’armée pour plusieurs années de service. Certains scouts servirent à différents moments en tant qu’éclaireur a l’occasion, puis s’enrôler officiellement pour finalement redevenir des scouts sur ‘‘appel’’.

Avant l’acte de 1866, les Scouts étaient considérés comme de simples employés, un statut plus bas que les soldats, l’acte de 1866 leur donne enfin un statut important au sein de l’armée.

 scout2.jpg

 

Les Scouts officiellement enrôler après 1866 reçurent un uniforme type issus de surplus de stock. Les uniformes etaient souvent portés mélangés avec des objets Amérindiens. Le Capitaine Bourke du 3eme de Cavalerie notera en 1870 que ces scouts Apache en Arizona ‘’portent des mocassins, des plumes, des vêtements fait de peau d’animaux mais aucun signe de vêtements militaires officiels.’’ En 1902, un nouvel uniforme officiel fut introduit au sein des Scouts.

Tous les scouts ne furent pas fidèle a leur commandement. Des apaches Cibicue formèrent une mutinerie et se retournèrent contre les soldats blancs après que l’ordre fut donner de détruire un campement de leurs tribus. Trois de ses scouts passèrent en court martial et furent exécuter.

La fin des guerres indiennes amena une réduction du nombre de scout nécessaire. L’ordre général de l’armée N°28 du 9 mars 1891 réduisa le nombre de scout a 150 : 50 en Arizona, 25 au Dakota, 25 au Missouri, 25 sur la rivière Platte, 15 au Texas, 10 dans le district de Columbia.

Les Indiens scouts, ainsi que leur famille furent éligibles a une pension de retraite de l’armée grâce au décret du 4 mars 1917.

 

LES SCOUTS CROW

scout-crow.jpg

PÉRIODE D’ACTIVITÉ

1876 –1887

BATAILLES

Guerre contre les Sioux, Bataille de Little Big Horn

COMMANDANT

George Armstrong Custer

Les Scouts Crows furent les premiers utilisés par l’armée en 1876 dans la guerre contre les Sioux. Les Crows étaient en général pacifique avec les blancs mais s’avéraient aussi être les ennemis éternels des Sioux, d’où leur facilité d’enrôlement. Un petit groupe de Scout Crow firent partie de la bataille de Little Big Horn, la défaite la plus grande de l’armée américaine. Des survivants Crows de cette bataille servirent plus tard contre d’autres groupes Crows en 1887.

En avril 1876, la petite tribu Crow vivait sous le contrôle de l’armée dans la réserve Crow Agency au Montana. Les Sioux et les Cheyennes étaient les ennemis traditionnels des Crows, de fait quand la guerre contre les Sioux débuta, de nombreux Crows s’enrôlèrent dans l’unité de Custer.

6 crows et 39 Arikara participèrent à la bataille de Little Big horn le 25 juin 1876.

Custer avec ses 500 hommes s’attaqua au campement indien de 900 sioux et cheyennes. Les Américains perdirent cette bataille et compta plus de 250 pertes dans ses rangs.

Les Scouts Crows, Curly, Goes Ahead, Hairy Moccasin et White Man Runs Him suivirent la colonne de Custer durant la bataille; tandis que Half Yellow Face et White Swan partirent avec le major Marcus Reno.

Les scouts présents avec custer furent relever de leur fonction juste avant la bataille car ils avaient changé leurs vêtements militaires par des vêtements indiens. Les scouts voulaient mourir en tant que guerrier et non en tant que soldat.

Le scout Curly refusa dans un premier temps de partir avec les autres scouts mais fut finalement convaincu par un jeune soldat de partir. Durant les deux jours après la bataille, Curly parcoura toute la région et décriva la bataille a l’aide du langage des signes aux autres tribus présentes dans le secteur. C’est le premier rapport officiel de la mort de Custer et du 7eme de Cavalerie.

Tous les scouts Crows survécurent à la bataille et furent retourner à la vie civile. En 1887, ils furent ré-enroler pour combattre des groupes hostiles Crows.

 LES SCOUTS PAWNEE

scout-pawnee.jpg

PÉRIODE D’ACTIVITÉ

1864 –1877

BATAILLES

Powder river War, Bataille de tongue River, Guerre contre les Comanches, Bataille de Summit Springs, Guerre contre les Sioux.

COMMANDANT

Frank North, George Crook

Les pawnees étaient originaire du Nebraska, autour des rivières Republican, Platte et Loup. En décembre 1864, les Pawnees étaient déjà en guerre contre leurs voisins, il fut donc facile pour le Général Samuel Curtis de recruter des Scouts pour son expédition militaire. 70 Pawnees s’engagèrent à ces cotés. Peu après, le 1er lieutenant Frank North fut autoriser à recruter 100 Pawnees supplémentaires.

Le 22 août 1865, North  traquer un groupe d’indiens hostiles avec 45 de ses Scouts quand il découvre un campement ennemi. Durant l’engagement contre le campement, 27 ennemis furent tués sans qu’aucun Scout Pawnee ne fut blessé ou tué. Un second engagement quelques jours plus tard faillit tourner à la catastrophe quand l’ennemi réalisa une contre attaque surprise. Encore une fois, aucun Scout Pawnee ne fut tué ou blessé. Ces deux épisodes créa un mythe de Pawnee aux supers pouvoirs et invulnérables.

 

Au printemps de 1866, les Scouts  Pawnees furent remis à la vie civile jusqu’en mars 1867. North fut autoriser à créer quatre compagnies de 50 Scouts pour protéger la construction de la voie ferrée.

Le plus gros engagement eu lieu le 22 août 1867 contre 150 guerriers Oglala et Cheyenne. Les scouts pawnees réussirent à capturer la famille du chef ennemi et les échangea contre 3 filles et 2 garçons blancs capturés par les Oglala. A l’automne 1867 les Scouts fut a nouveau remis en retraite mais reprirent du service au printemps 1868. ils participèrent en juillet 1869 a la bataille de Summit Springs contre 900 guerriers Arapaho, Sioux et Cheyenne.

 

Mis à nouveau en retraite en 1870, les Scouts Pawnees reprirent du service en 1876 pour la lutte contre les chefs Red cloud et Sitting Bull. Passés sous le commandement du Général Crook, ils aidèrent à la capture de Sitting Bull en 1877. Les Scouts Pawnees furent dissous officiellement le 1er mai 1877 et retournèrent dans leur réserve en Oklahoma.

 

LES SCOUTS APACHE

scout-apache.jpg

PÉRIODE D’ACTIVITÉ

1860 –1947

BATAILLES

Guerre contre les Chiricahua, Guerre contre les Navajos, Guerre contre les Yavapai, Guerre contre Victorio, Guerre contre Géronimo, Guerre des frontières.

COMMANDANT

George Crook, albert Sieber, Tom Horn

Les scouts apaches sont les plus connus de l’histoire du far west, présent dans chaque film western et pour cause : ils servirent de 1860 a 1947, furent présent dans chaque engagement de l’Armée américaine et nombre d’entre eux furent décorés pour bravoure au combat.

Il est important de noter que les Apaches étaient constituer de plusieurs bandes distinctes, ayant la même culture mais pouvant se révéler être ennemie. Un apache de l’Ouest pouvait donc combattre un apache de l’Est. Voilà pourquoi l’armée utiliser les scouts apaches par bande distincte.

 

Les Tontos Apaches furent dirigés par le Général Crook tandis que les Chiricahuas étaient sous le commandement du lieutenant Gatewood. Les apaches de Warm springs sous le commandement du lieutenant Britton Davis et les Mescalero sous le commandement du major Vanm Horn. On utilisait ainsi une bande d’apache pour pouvoir en traquer une autre. Les chefs apaches Geronimo et Nana furent ainsi capturés grâce à l’aide d’Apaches.

 

Les apaches Mescalero ont servit l’armée durant la guerre contre les navajos en 1863 – 1864. l’une des dernières batailles eues lieu le 4 janvier 1864 le long de la rivière Pecos au Nouveau Mexique. Quand une bande de 100 navajos s’enfuya de la réserve de Bosque Redondo, l’agent indien engagea 60 scouts mescaleros pour les poursuivre. Quand le combat commença, les navajos réalisèrent qu’ils ne pouvaient fuir sans leur approvisionnement, ils prirent donc une position défensive et repoussèrent les scouts mescaleros. L’arrivée de la cavalerie américaine poussa les navajos à fuir sans leur approvisionnement en laissant derrière eux 40 morts et 25 blessés. Aucun soldat ou scout mescaleros ne fut tués ou blessés. Deux semaines plus tard, le Colonel Kit Carson, aidés des scouts Mescaleros, parvint à capturer les fuyards et mettre fin a la guerre contre les Navajos.

En 1870, le Général George Crook introduit l’idée d’enrôler des compagnies entières de Scouts. La majorité de ces Scouts étaient des apaches divisés en deux compagnies mais il recruta également des navajos, des pimas, des yaquis, des opatas, des papagos, des walapais, des yavapais et des paiutes.

Ces unités combattirent les apaches de l’Ouest et les Yavapai en Arizona.

Durant la campagne du bassin tonto en 1872, Crook déploya ces scouts a la bataille de Salt river le 28 décembre. Plus de 100 Yavapai et Tonto s’étaient réfugier dans des grottes autour de la rivière Salt. Avec 130 hommes de cavalerie et 30 scouts, Crook attaqua les grottes, tua 76 ennemis et en captura 34. il réussit le même exploit a Turret Peak le 27 mars 1873 où 57 Yavapais et Tonto furent tués. Sur ces deux engagements, seulement un seul soldat américain fut tué grâce au concours des scouts.

A la suite de la reddition de Geronimo en 1886, les scouts apaches devenaient moins utiles et leur nombre fut donc réduit à 50 hommes en 1891. en 1915, il n’en resta que 24.

Après l’attaque de Pancho Villa a Columbus, Nouveau Mexique en mars 1916, le Général John J Pershing fut charger de mener une expédition punitive au Mexique pour capturer ou tuer Villa. Pershing autorisa l’enrôlement de 17 nouveau Scout Apache. Pancho Villa et ses rebelles se réfugient dans la région de Chihuhua au Mexique quand le Général Pershing traversa la frontière. La région parsemée de désert et de canyon formait un obstacle majeur a l’avancée de l’armée de Pershing mais pas pour ses Scouts. Les Scouts furent diviser en deux groupes et rencontra à plusieurs reprises des escarmouches. Il utilisèrent à plein régime leur capacité à traquer Villa et ses rebelles. L’utilisation des scouts permis a Pershing de se rendre jusqu’au cœur du Chihuahua, d’occuper une partie du territoire et de combattre les troupes mexicaines.

Les scouts engagèrent une force ennemie de 150 hommes le 5 mai 1916. durant la bataille qui dura une demi-heure, 61 mexicains furent tués et 70 autres furent capturés. 

Après la fin de l’expédition punitive en 1917, la moitié des scouts apaches furent renvoyer à la vie civile. Les 22 scouts restant servirent les forces armées et continuèrent à combattrent les Mexicains dans les années 1920. le dernier scout, un apache, fut officiellement démobiliser en 1947.

LES SCOUTS BLACK SEMINOLE

scout-black-seminole.jpg

PÉRIODE D’ACTIVITÉ

1870 –1914

BATAILLES

Guerre indienne au Texas, Guerre contre les Comanches, Guerre de Red river, Guerre contre les Apaches, Révolution de Garza.

 

John L Bullis

Les Black Seminole Scout ou Seminole Negro Indian Scout incluaient des Seminoles Noirs et des Indiens Seminoles. Les seminoles noirs sont d’anciens esclaves affranchis devenus une bande entière et indépendante de la nation Seminole.

En 1870, la nation Seminole vivait sur une réserve dans le territoire indien (actuel Oklahoma) mais étaient originaire de Floride. Avant que les États unis abolirent l’esclavage en décembre 1865, des centaines d’esclaves s’enfuirent pour trouver refuge chez les Seminoles. Quand les Seminoles furent déportés en Oklahoma, les anciens esclaves, devenus la nation Black Seminole, s’installa au Mexique. Ils furent rejoint par les Black Creeks et les Black Cherokees.

En 1870, leur chef John Horse reçut une invitation du président des États Unis leur demandant de revenir aux états unis et de s’enrôler en tant que scout afin de combattre les Indiens hostiles. Les Black Seminole, environ 200 personnes, acceptèrent l’invitation en échange de terre et de nourriture. Les futurs scouts traversèrent la frontière le 4 juillet 1870 et furent officiellement enrôler le 18 août a Fort Duncan, Texas.

Entre mai 1872 et 1881, les Scouts Seminole se battront dans de nombreuses batailles contre les comanches, Kiowas, apaches et Kickapoos.

Durant leur long service, sur les 50 hommes que comptait l’unité Scout, aucun ne fut tué ou gravement blessé.

4       Black seminole scouts furent décorés de la Médaille d’honneur, la plus haute distinction militaire américaine.

Les Blacks Seminole scout furent démobiliser en 1914, la plupart furent forcés de rester sur la réserve de Fort Clark. Les Black Seminole Scout sont enterrés avec leur famille au cimetière de ‘‘ Seminole Indian Scouts Cemetery ’’ dans le comté de Kinney au Texas.

 LES SCOUTS NAVAJOS

scout-navajo.jpg

PÉRIODE D’ACTIVITÉ

1873 –1895

BATAILLES

Guerre contre les Chiricahua, Guerre contre les Navajos, Guerre contre Victorio, Guerre contre Geronimo

 

George Crook, Nelson A Miles

Entre 300 et 400 navajos ont servit en tant que scouts. Plus de 125 navajos scouts et leur épouse reçurent des pensions dans les 1920 a 1940.

Les archives de l’armée notent un premier engagement de Navajos en avril 1871 sous le commandement du Major William Redwood Price mais ils ne sont pas reconnus comme étant Scout. En janvier 1873, autorisation fut donné d’enrôler 50 navajos en tant que Scout.

Les Scouts furent engagés dans la guerre contre le chef Apache Victorio de 1876 a 1880, puis contre les chefs Geronimo et Nana de 1881 a 1886. 150 scouts navajos firent partis de l’expédition des 5 000 hommes engagés contre Géronimo en 1886.

A la fin des années 1920, les Scouts Navajos furent éligible a une pension de retraite. La plupart des scouts avaient servi sous un nom d’emprunt et perdirent leur papier d’enrôlement. De 1920 a 1940, l’agent indien S.F Stacker et l’administrateur C.R Frank relevèrent toutes les archives possibles afin d’assurer une pension a tous les anciens Scouts.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×