Les Anciens Combattants Amérindiens et Vétéran Autochtones Canadiens.

guerre des boxers

1899-1901

 

 

Saw dessin titre

9 Recensés.


 

La révolte des Boxers fut une révolte, fomentée par les Poings de la justice et de la concorde, société secrète dont le symbole était un poing fermé, d'où le surnom de Boxers donné à ses membres en Occident, et qui se déroula en Chine, entre 1899 et 1901.

Ce mouvement, initialement opposé à la fois aux réformes, aux colons étrangers et au pouvoir féodal de la dynastie mandchoue des Qing, fut utilisé par l'impératrice douairière Cixi contre les seuls colons, conduisant à partir du 20 juin 1900 au siège des légations étrangères présentes à Pékin. C'est l'épisode des « 55 jours de Pékin », qui se termina par la victoire des huit nations alliées contre la Chine (Autriche-Hongrie, France, Allemagne, Italie, Japon, Russie, Royaume-Uni et États-Unis).

Venant après la guerre sino-japonaise de 1894-1895, perdue par la Chine, cette nouvelle défaite constitue un jalon supplémentaire dans le combat qui oppose conservatisme et colonialisme à réformisme et indépendance, dans la Chine du XIXe siècle. Cet antagonisme se clôt par la chute de la dynastie Qing en 1912 et la création de la République de Chine.

 

Il n’existe aucuns documents ou textes parlant d’amérindiens durant ces deux guerres, pourtant une dizaine d’Entre eux est recensés à ce jour.

 

Date de dernière mise à jour : 16/05/2018

×