Créer un site internet
Les Anciens Combattants Amérindiens et Vétéran Autochtones Canadiens.

Choctaw Code Talker.

EN SERVICE : 32 Enrôlés

Service:  Dans le 142nd infantry, 180th infantry - En Europe - 1ere et 2eme Guerre mondiale.

 

Il est généralement admis que les Choctaws Code Talkers furent les premiers Code Talkers, mais cela est faux, des Cherokees de la Caroline du Nord inventèrent et utilisèrent ce système près de 2 semaines avant.

 

Le premier test de combat pour les Choctaws Code Talkers eut lieu le 26 octobre 1918, lorsque le colonel Bloor ordonna un retrait « délicat » de deux compagnies du 2e bataillon, de Chufilly à Chardeny. Le mouvement a été couronné de succès: "La surprise totale de l'ennemi est la preuve qu'il n'a pas pu déchiffrer les messages", a observé Bloor.

Dix-huit hommes ont été recrutés pour transmettre des messages et concevoir un système de communication pour les Code Talkers. Dans les vingt-quatre heures qui ont suivi le début du travail des Code Talkers, le cours de la bataille avait tourné et, en moins de 72 heures, les Allemands battaient en retraite.

 

Dans un mémo d'après-guerre, Bloor a exprimé son plaisir et sa satisfaction. "Nous étions convaincus que les possibilités du téléphone avaient été obtenues sans ses dangers."  Il a noté, cependant, que la langue Choctaw, en elle-même, était incapable d'exprimer complètement la terminologie militaire alors en usage. Aucun mot ou expression Choctaw n'existait pour décrire une « mitraillette », par exemple. Alors les Choctaws ont improvisé, utilisant leurs mots pour "big gun" pour décrire "artillerie" et "petite arme à feu rapide" pour "mitraillette".

 

Date de dernière mise à jour : 11/12/2018

×